Avoir son permis de conduire du premier coup : conseils

Dans le but d’assurer la sécurité de tout le monde, autant pour le conducteur et le passager, il est nécessaire d’apprendre correctement le code de la route. Cependant, il est aussi impératif de passer par l’étape finale de votre apprentissage de la conduite. Cette épreuve pratique peut être stressante. Mais, ne vous inquiétez pas, des conseils vous seront proposés pour réussir l’épreuve du permis de conduire du premier coup.

Sachez ce qu’il vous attend le jour J

Pour passer son permis de conduire du premier coup, il faut savoir à quoi s’attendre le jour du test pour éviter les mauvaises surprises. Lors de cet examen, plusieurs compétences seront estimées sous forme d’actions ou de questions :

  • Votre installation en position de conduite,
  • Les contrôles externes et internes : faire un contrôle de conduite signifie assurer votre sécurité et celle des autres. L’inspecteur prendra cela très au sérieux. Pensez donc à vérifier souvent vos rétroviseurs. N’exagérez pas et faites-le si nécessaire.
  • Le fonctionnement du véhicule ainsi que ses commandes,
  • Le contrôle de vitesse du véhicule,
  • Le respect de la réglementation routière. Si vous voulez vous assurer de ne pas faire d’erreurs de qualification au permis, vous devez connaître le code.
  • Renseignez-vous sur les règles de priorité, les limitations de vitesse, les panneaux,
  • Communication avec d’autres utilisateurs
  • Votre positon sur la route,
  • Votre gestion des distances de sécurité,
  • Trois questions verbales sur la sensibilisation aux risques et l’autonomie du conducteur. Ces questions théoriques peuvent sembler sans intérêt, mais elles sont très importantes. Avant d’aller à votre auto-école, pensez à les réviser afin de pouvoir y répondre sereinement le jour de l’épreuve pratique de votre apprentissage.

Afin de réussir votre permis de conduire du premier coup, vous pourrez découvrir plus d’informations ici sur le déroulement de l’examen permis de conduire b.

Adoptez un comportement adéquat

Les premières minutes sont cruciales, car l’examinateur vérifiera attentivement vos premiers gestes, il ne faut pas donc que vous perdiez vos moyens. Adoptez donc un comportement sérieux durant l’évaluation, soyez respectueux et ne prenez pas l’examinateur comme votre ennemi. Il évalue simplement votre aptitude à saisir la sécurité routière.

Alors, bouclez votre ceinture, réglez le siège, contrôlez le volant en vous tenant à distance, réglez les rétroviseurs… Avant de commencer, assurez-vous que l’examinateur et tous les passagers de la voiture ont également bouclé leur ceinture de sécurité. En plus d’effectuer des opérations de base (tourner le volant, reculer, se garer, etc.), vous devez également pouvoir « sentir » la voiture pour garder le contrôle. Aussi, n’essayez pas d’impressionner votre examinateur en conduisant trop vite. Ne vous inquiétez pas s’il commente vos actions, il le fait à votre avantage pour avoir à coup sûr votre permis auto.

Écoutez-le simplement, corrigez votre comportement et faites-lui savoir que vous comprenez. Gagnez jusqu’à 2 points bonus si vous faites preuve d’un comportement de conduite poli et conduisez vert.

Soyez bien préparé de l’avance

Il est tout à fait possible de se stresser quand le jour J pour avoir son permis voiture arrive. Mais, ne vous mettez pas trop de pression pour vous retenir pendant l’examen. Dites-vous franchement que l’échec d’un permis n’est pas une tragédie, à cent lieues de là. La veille de l’examen, mangez léger et couchez-vous tôt.

Élaborez une liste de documents à apporter le jour de l’examen :

  • Convocation
  • Pièce d’identité
  • Une enveloppe avec vos nom, prénom et adresse
  • Preuve d’obtention d’un ETG : l’obtention d’un ETG prouve votre connaissance des codes, mais le jour de l’examen proprement dit, montrez que vous maîtrisez parfaitement les règles du code de la route. Il peut figurer au dos de votre Cerfa 02, sans quoi, imprimez le document reçu par mail lors de l’obtention d’un contrôle code de la route.